Corps au travail

 

Court essai visuel autour

de témoignages d'ouvrier

 

Rezonances TV en quelques mots

Mis en place par le réseau d'associations de la Maison des Peuples et de la Paix, ce site est né d'une envie commune de diversifier le paysage médiatique local, sous la forme d'une Web-TV, construite pour et par les habitants de l'agglomération d'Angoulême.
Pour ne pas être qu'une simple reproduction à l'échelle locale de plateformes de diffusions ou de médias qui existent déjà, ce projet s'est fixé plusieurs objectifs.

LOGO MPP quadri

logo rezo 950



16.106.003

Barbezieux a sa pépinière de vidéastes, sous la houlette du centre socioculturel. Le 26 mars dernier, à l'occasion du festival «Takavoir» de Niort, les trois vidéos présentées par ces jeunes ont crevé l'écran. Pluie de récompenses et retour sur images.

En animant un atelier avec ces jeunes vidéastes de Barbezieux, lors des dernières vacances de février, on avait bien entendu parlé de ce court métrage franchement saignant, imaginé et scénarisé à la suite d'une résidence artistique de l'écrivain Christophe Léon (invité par la médiathèque de Barbezieux). Mais on n'avait encore rien vu...
Ce film de 2'05, au titre énigmatique de « 16.106.003 » est revenu du festival Takavoir de Niort (festival de films de poche et arts numériques), le samedi 26 mars, avec deux belles récompenses. D'abord, le Prix du Public (vote des festivaliers lors de la cérémonie officielle), puis le Prix "Mention Spéciale du Jury (dans le cadre de la sélection officielle). Enfin la délégation de 14 jeunes vidéastes, adhérents du centre social de Barbezieux, s'est également vue remettre le 1er prix dans la sélection «Jeunes réalisateurs» pour le court-métrage «Libre». On signalera tout autant les «félicitations» du jury officiel pour le ultra-court (9 secondes) mais très désopilant «Fin de crédit».
On peut découvrir les trois vidéos sur cette page du blog du centre socioculturel de Barbezieux, avec quelques photos d'ambiance de la journée, et quelques détails supplémentaires. Mais on n'a pas résisté à l'envie de partager sans attendre leur très belle cochonnerie.
Pour cette bande enthousiaste, déjà beaucoup de maitrise et de talents derrière et devant une caméra...


Le Blog du centre socioculturel du Barbezilien:
http://www.cscbarbezieux.org/